Parce que vous êtes les créateurs de votre réalité!

Un dispositif qui permet d’activer et de désactiver la mémoire chez les rats a été mis au point par des chercheurs américains.

Le système électronique permet de doubler les signaux dans la zone du cerveau associée à la mémoire. Ainsi, il est possible de réactiver des souvenirs préalablement supprimés de la mémoire à l’aide de médicaments.

Allumez l’interrupteur et les rats se souviennent. Éteignez-le et les rats oublient. — Theodore Berger Université de Californie du Sud

Le Pr Berger et ses collègues ont axé leurs expériences sur l’hippocampe des rats, la zone du cerveau qui, comme chez les humains, est reconnue comme le siège de la mémoire.

La science savait déjà que la communication entre deux régions de l’hippocampe permettait la conversion de la mémoire à court terme en mémoire à long terme.

Les chercheurs ont donc étudié les signaux transmis entre ces deux régions, nommées CA3 et CA1, pendant une expérience où les rongeurs recevaient une récompense lorsqu’ils actionnaient un levier.

Les rats ont progressivement assimilé ce comportement, et ce dernier est passé à la mémoire à long terme.

Les chercheurs ont alors administré aux bêtes une substance interrompant la communication entre les deux zones, ce qui leur a fait « oublier » la mémoire à long terme.

L’équipe du Pr Berger a ensuite implanté un appareil électronique reproduisant les signaux transmis entre les deux régions, CA3 et CA1. La mémoire des rats s’est immédiatement réactivée.

Lorsque l’expérience a été reproduite sur des rats « normaux », la technique a permis d’améliorer la capacité mémorielle de ces derniers.

Des tests effectués sur des singes sont maintenant à l’ordre du jour.

Les auteurs de ces travaux publiés dans le Journal of Neural Engineering souhaitent pouvoir éventuellement aider les humains qui souffrent de troubles de la mémoire occasionnés par un traumatisme, un AVC ou la maladie d’Alzheimer.

 

Source: Radio-Canada.ca avecAgence France Presse
Publicités

Commentaires sur: "Un dispositif pour contrôler la mémoire" (3)

  1. Si ils sont capable de faire ça sur des rats, ça doit se faire sur des humains.

  2. Article très intéressant.
    Mais ceci pourrait servir pour la médecine comme pour l’inverse puisque des forces aux intentions obscures pourraient retourner ce procédé à leurs fins en effaçant les mémoires.
    Donc une très bonne découverte médicale mais méfiance tout de même.
    _____________
    Un Œil Différent

  3. Vous avez alzheimer ? Explosez-moi le cerveau de ce rat, qui lui n’y est pour rien. Disséquez, coupez, torturez, assassinez, ce ne sont que des animaux. Monde barbare, sadique, dégénéré, vide, immoral. Alzheimer, comme beaucoup d’autres maladies, est la maladie de la fuite, du refus d’être honnête. Ce n »est donc pas la facilité des manipulations qui apportera une solution, mais bien de comprendre les causes et non de se vautrer à vouloir soigner les effets, tout simplement parce que cela ne marche pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags