Parce que vous êtes les créateurs de votre réalité!

Archives de novembre, 2011

Unissons-nous! 11•11•11

En cette journée symbolique, des milliers de personnes sur terre vont méditer afin d’élever une fois de plus, notre conscience collective. Nous pouvons avoir un impact positif simplement en ayant une pensée d’harmonie, de paix, d’union ou de fraternité.
Publicités

Boire à la Source

Le séjour de l’instinct en terres d’esprit
Se prolonge à mesure que se retire la nuit.
Le sombre aveuglement sapiens dissimule
Mal les splendeurs de l’essence.
La source originelle est invisible
Aux yeux avides de matière.
Elle surprend nos fibres lorsqu’on
Se laisse aller à l’éther.
Source complice de nos bonheurs,
Elle éclipse les peurs et dissipe nos erreurs
Dans les brumes de sa science.
Impalpable, seule la connaissance de l’expérience
Transporte en son sein la délivrance des vents.
Le souffle régulier de l’amour
Palpite au rythme de nos sages ivresses.
Les clameurs de l’instant
Chantent les refrains de la vie et ses desseins.
Chacun est unique dans le souffle,
Emporté bon gré mal gré, entre sagesse et folie.

Le jour s’élève en conscience
Pour les élèves de l’éternel moment.
Ombres et lumières se mêlent
Pour dessiner les choix qui peuplent nos parcours.
Le songe révélé de l’apprenti
Décrit les arabesques de l’autre monde et ses réels inconnus.
Consciences limitées, perceptions trompées par l’ego;
Nous sommes des âmes porteuses d’un autre credo:
Celui de l’amour et du partage, de la chaleur d’une science sans âge.
Expérience par essence miraculeuse,
La conscience s’épanouit dans la lumière,
Telle une fleur, dont les bourgeonnements surprennent à chaque saison.

Les moissons de l’exploration nourrissent les âmes
Du miel de l’innocence retrouvée
Et de l’éther d’une présence enchantée.
La conscience indescriptible de la vie,
L’expérience du moment impérissable de l’éternité.
Au loin du corps de la raison, l’esprit des visions.
Pas d’hallucination mal placée, mais une prison dépassée:
La cage entrouverte, la cage découverte.
Envol du doryphore dans nos métaphores
Dont les formes dévoilent un substrat d’essence.
Le nectar de jouvence, l’élixir de la délivrance.
La vie s’envole à toute vitesse et,
Si le corps s’effrite sous le pilon des tristesses,
L’âme s’incarne en déployant sa sagesse.

ML (2011)

Notre demeure

Bonjour à tous,

Certains d’entre vous ont sans doute remarqué que l’activité sur le site est plutôt tranquille ces temps-ci. La raison est le manque de temps mais aussi mon intention à toujours vouloir mettre des articles positifs, spirituels et qui apportent de la richesse à ceux qui les lisent. Hors, pour y arriver il faut d’une certaine façon être guidé afin de faire les bons choix. Cela demande d’avoir les idées claires, d’être lucide et en harmonie avec soi-même. Depuis l’automne, jumeler tous ces facteurs m’est plus difficile et ça pèse sur mes épaules. Dans cette optique, j’invite ceux et celles qui ont envie de se joindre à « moi », afin de travailler pour le bien universel, de me contacter via l’onglet « commentaire ou suggestion ».

Sur ce, je vous fais part d’un film extraordinaire qui se nomme « Notre demeure ». Ce film parle de la vie après la mort, suite à notre incarnation sur terre. Il est basé sur les récits de la vie d’André Luiz, écrit par le médium Chico Xavier. Le film est une production Brésilienne réalisé en 2010. Pour l’instant, il n’est pas encore sortie en Europe ni en Amérique du Nord je vous propose donc de le voir ICI.

Nuage de Tags